Paroles de Bénévoles

«TRANSMETTRE - ECOUTER - PARTAGER»

Rencontre au Studio Pôle Image 41…

Comment vous ai venu l’idée de créer Pôle Image 41 ?

« C’est parti d’un constat, dans le coin il n’y a pas de studio de tournage. Avec Frédéric et Joël, les deux autres fondateurs, nous souhaitions aider les gens ayant un attrait pour l’audiovisuel en les fédérant au travers d’une association. Il y a beaucoup de compétences à valoriser sur le territoire .»

Vous êtes très investis dans votre association, mais comment gagnez-vous votre vie ?

« Après 35 ans en tant qu’assistant décorateur, j’ai du arrêter. Je suis malentendant et donc reconnu travailleur handicapé.
J’aurais pu rester à ne rien faire chez moi à attendre l’allocation mais ce n’est pas ce que je souhaite. Garder un lien social et transmettre mes connaissances de l’audiovisuel sont deux envies qui rythment ma vie ! »

Vous étiez proche du milieu associatif avant d’être bénévole?

« Non pas du tout ! Au contraire, j’ai toujours considéré que tout travail mérite salaire. Même si je n’ai jamais été dans une asso avant la mienne, j’ai toujours aimé aider les autres, je pense que c’est un trait de ma personnalité qui m’a poussé dans le lancement de Pôle Image 41. »

« (être) UTILE - SERVIR - CREER »

Vous êtes retraités, vous avez du temps, pourquoi ne pas en profiter pour rester chez vous au calme ?

« Je veux me sentir utile, rester active est très important pour moi. Mais au-delà de l’occupation, garder du lien social avec l’extérieur est nécessaire. En rencontrant de nouvelles personnes, on apprend de nouvelles choses, et pour ça, il n’y a pas d’âge ! Justement, à mon âge, les nouvelles technologies ne sont pas des outils que je maîtrise parfaitement, je souhaite donc continuer à apprendre en donnant de mon temps pour les associations en difficultés (dû à la baisse de subvention). »

Vous habitez à une quinzaine de kilomètres de Vendôme, n’est-ce pas contraignant de faire les allers-retours ?

« Je n’ai pas le choix ! Dans ma commune le nombre d’associations est limité, ce sont souvent des actions ponctuelles. À Vendôme il y a plus d’activités associatives. »

« ENTRAIDE - PATIENCE - DISPONIBILITÉ »

Dans quelle association êtes-vous ?

« Je suis trésorière du PrunayStival, le festival musical de Prunay Cassereau. Même si le festival existe depuis 3 ans, l’association a été officiellement créée en septembre 2016, par une bande de potes un peu fous. Nous sommes actuellement une cinquantaine de bénévoles. »

Le monde associatif, c’est un milieu que vous connaissiez ?

« Oui le monde associatif m’a toujours plu. J’étais dans une association sportive quand j’étais petite et plus tard, j’ai participé aux actions du comité des fêtes de ma commune.»

Vous travaillez et vous arrivez à être bénévole ?

« C’est compliqué, mais j’arrive à me débrouiller. Je fais la trésorerie en amont et le jour J je m’occupe de la caisse. Avec le reste de l’équipe nous communiquons beaucoup par mail. »